Airbag 150 morts l’effet Lubitz !

Dans une société où le principe de précaution est devenu constitutionel en France, où la guerre un temps se voulait 0 mort, et où tout les dispositifs de sécurités sont vantés pour leur efficacité, et souvent imposés,  sans grand souci de communiquer de manière nonpartiale sur leurs inconvénients, comme les ceintures de sécurité, les airbags, les portes de cockpit blindées, les kits mains libres, les vaccinations, la tragédie aérienne récente des Alpes, montre parmi les facteurs de causalité la blessure infligé à un co-pilote par un airbag comme l’élément essentiel physiologique ou psychologique ayant entraîné 150 morts, amplifiant le désastre par un effet « Lubitz » à l’instar d’un effet papillon.

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*