BAYROU, un égarement téléphoné … ?

Le rallié à est-il victime d’un égarement momentané de son téléphone ?
S’agit-il d’un geste manqué involontaire dans l’agitation d’un salon de l’Agriculture ?
Curieusement, celà intervient au plus fort de la crise de , le jour où il annonce sa convocation chez le juge, au moment où des reconfigurations politiques sont à l’oeuvre, avec les contacts discrets afférents.
L’histoire officielle est banale, mais curieuse.
Si vous avez égaré votre iphone 6, peut être dans un taxi, n’est-il pas plus facile de téléphoner à son numéro pour se le faire livrer après la fin de la prochaine course ?
Appeler la police, si l’on est pas la reine d’Angleterre, c’est que l’on soupçonne un vol, crapuleux ou une tentative de destabilisation ou d’espionnage.
Ce n’est pas la première fois que l’on invoque l’intérêt de services secrets pour les élections présidentielles française. L’équipe Macron se répandait partout l’autre semaine d’attaques nombreuses sur leur site, provenant d’Ukraine, ce qui est le quotidien de nombreux sites les plus divers, alors que le candidat poursuivait cependant ses négociations téléphoniques avec depuis l’Angleterre.
Mais celà pourrait concerner une opération plus humaine et plus physique consistant à subtiliser et échanger briévement avec plus ou moins de succès, l’objet contenant les numéros des contacts, des appels reçus ou envoyés, les contenus et horaires des textos échangés, notamment avec Macron avant le ralliement, voire l’activité Internet, et les documents échangés, des traces GPS ou des photos non récupérées à distance, voire l’installation d’une application furtive.   La disparition ayant été signalée à la police et aux médias, elle n’est plus niable. L’heureux dénouement annoncé, une coque retrouvée dans le taxi et le téléphone dans le sac du client suivant, un habitué, Maire breton PS en voyage à Paris, qui ne s’en est aperçu que sur l’insistance de la police, laisse perplexe, mais assure que la disparition a duré plusieurs heures, le temps nécessaire à un black-out de communication ou à l’extraction des données intéressantes. Quand à savoir s’il s’agit d’une opération privée, d’une officine, d’un service action en territoire national, ou d’un honorable correspondant du BND pour un sponsor …Le Télégramme

Ce contenu a été publié dans General, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*