Macronitude canot de sauvetage de l’UMPS !

Plus le scénario avance et plus la fuite des politiques s’accélère à la mesure de la prise de conscience de l’échec annoncé des candidatures et Hamon, issues des primaires organisées par les partis institutionels de l’UMPS qui ont gouverné la France depuis au moins 10 ans. A elles deux, elles représentent moins d’un tiers des choix dans les sondages !

L’alternance aux élections est une telle constance de la politique française actuelle que le pouvoir en place ne peut espérer se succéder à lui-même que par une cohabitation de fin de mandat astucieuse ou involontaire ou un positionnement anti-système d’un ministre sortant comme Sarkozy ou .

François Fillon n’est pas un capitaine de pédalo, mais dans la tempête, qui peut croire à l’arrivée à bon port du Titanic, à moins d’un miracle !

Le candidat du Parti Socialiste (mais l’est-il vraiment ?) consacre la fracture idéologique interne sans rallier ni devancer l’aventurier Mélenchonesque, apparaît après le dernier débat comme sans espoir.

Afin d’éviter pour eux-même le naufrage annoncé, les professionels de la politique, déterminés à rester du côté du manche, rejoignent la : Barbara Pompili, Jean-Yves Le Drian, Thierry Braillard, Dominique Perben, Philippe Douste-Blazy … et le confort accueillant d’une maison d’hôte dont son fondateur se défends de l’être, et qui ressemble de plus en plus à un canot de sauvetage pour les élites des partis de gouvernement.

Ce contenu a été publié dans General, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Macronitude canot de sauvetage de l’UMPS !

  1. JeffreyGef dit :

    Advantage — Modèles de WordPress. Template WordPress Premium gratuitement Click here>>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*