Un vote et des risques pour RIEN

L’élection municipale réduite à son premier tour et ayant abouti à élire une liste de conseillers municipaux dans 80 % des communes à la grande satisfaction de Macron, lundi soir, a fait courir aux français des risques inutiles.

En effet comme le signale aujourd’hui LCI :

Coronavirus : la réunion des conseils municipaux reportée de plusieurs mois

Sans réunion des conseils municipaux, point délection du Maire et sans Maire point d’éxécutif local.
Il semble donc convenu de garder l’ancienne administration, ce qui permets une meilleure continuité et efficacité en ces temps de crise.
Que ne s’en est on aperçu et préoccupé une semaine avant où jusqu’aux derniers instants Il a semblé possible de songer à reporter les élections.
Juste retour des choses les oppositions peu conscientes du danger s’apprêtaient à hurler au coup d’Etat en cas de report, et le Président, sensible à la critique sur ce point par son attitude, a cédé, maintenant en ne renouvelant pas les exécutifs communaux après de élections démocratiques tant vantées, c’est un véritable coup d’Etat.
Quel gachis !

D’autant plus qu’il semble bien que la présence de ces élections -inutiles- a joué un rôle dans le retard à la prise de mesures de confinement, malgré leur annonce partielle anticipée au risque d’incompréhensions.

Ce contenu a été publié dans General. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*